L’histoire des études en communication au Québec et le dogme de la rupture, ou l’héritage peu célébré des intellectuels canadiens-français des années 1940 et 1950

  • François Yelle Université de Sherbrooke - Canadá
Palavras-chave: Intellectuel, intellectuelle, études en communication, sciences sociales (évolution des)

Resumo

Cet article propose une excursion dans le passé des sciences humaines canadiennes-françaises, lesquelles remontent aux années 1930. Dans le champ québécois des études en communication, le rôle des intellectuel.le.s a rarement été étudié, surtout en ce qui concerne son histoire. L’article commence par un bref résumé de l’apparition institutionnelle de la discipline au Québec au début des années 1970, puis décrit l’évolution des sciences sociales au Canada français, de 1938 à 1960. Il traite ensuite de la confrontation de récits historiographiques qui expliquent l’évolution la société québécoise au 20e siècle, pour terminer avec l’apport du pionnier de la sociologie québécoise, Jean-Charles Falardeau

Biografia do Autor

François Yelle, Université de Sherbrooke - Canadá

Doutor em Comunicação. Professor Associado da Université de Sherbrooke -  Canada

Publicado
2017-03-19
Seção
DOSSIÊ TEMÁTICO